L’Hamamélis : l’actif à la mode

Un actif beauté qui gagne peu à peu du terrain

L’Hamamélis, ou noisetier des sorcières, est un arbuste originaire d’Amérique du Nord et que l’on retrouve dans les forêts du Québec et des États-Unis. Son écorce et ses feuilles sont récoltés en été, puis séchés afin d’être utilisés de différentes manières.

A l’instar de l’aloe Vera, ce nouvel actif est de plus en plus utilisé pour ses vertus.
On lui reconnaît aujourd’hui des propriétés apaisantes, rafraichissantes et équilibrantes pour la peau, asséchantes pour les boutons, anti-inflammatoires, et bien d’autres.

Mais quels en sont ses bénéfices?

Etant un actif aussi bienfaisant pour le corps que pour le visage, ses bénéfices sont multiples :

  • Astringent, purifiant et tonique : il aide les ostia à se resserrer, prévient la transpiration ou les odeurs corporelles;
  • Il combat les poches sous les yeux;
  • Il apaise et soulage les irritations de la peau, des muqueuses, les coups de soleil et les piqûres d’insectes;
  • Il stimule la microcirculation permettant ainsi de raffermir la peau;
  • Il améliore la circulation sanguine et devient alors un véritable remède contre l’insuffisance veineuse, les jambes lourdes, les varices et les hémorroïdes;
  • Il délivre d’une sensibilité du cuir chevelu et des démangeaisons , vous libérant ainsi de vos pellicules.

Comment s’utilise t-il?

Avant de vous parler de son utilisation et des différentes formes sous lesquelles on peut le retrouver, il est important de souligner que cet actif est bon pour tous les types de peaux et surtout pour les peaux grasses.
Néanmoins, le type de peau va faire varier le type d’utilisation : les peaux grasses vont privilégier l’hamamélis sous forme d’eau florale, en soin quotidien, alors que les peaux sèches vont y recourir en soin ponctuel, comme en astuce anti-rougeurs par exemple.

Il est l’heure de vous dire comment on peut l’utiliser et pour quel résultat.

  • En eau florale ou hydrolat, en pulvérisation ou directement sur la peau avec un coton ou une compresse. Pour booster la microcirculation sanguine, affiner le grain de peau, calmer une irritation cutanée (piqûre d’insecte ou exposition prolongée au soleil);
  • En décoction : faire bouillir durant 15 minutes des feuilles d’hamamélis dans de l’eau. Laisser reposer le tout pendant 24 heures avant de la boire. Cela va permettre de lutter contre les problèmes de circulation veineuse, les jambes lourdes ou les varices; pour apaiser les règles douloureuses ou les diarrhées;
  • En complément alimentaire sous de multiples formes : gélules, comprimés et poudres;
  • Pour apaiser les poches sous les yeux, on imbibe un coton d’eau florale d’hamamélis et on laisse poser durant 5 minutes sur l’œil fermé. L’astuce? Placez votre flacon d’eau florale au réfrigérateur pour un effet glaçon;
  • Pour lutter contre la peau grasse, rien de plus simple! On applique une lotion tonique à l’hamamélis afin d’équilibrer la production de sébum;
  • Pour se démaquiller, on confectionne un démaquillant doux maison. La recette? De l’eau florale d’hamamélis et de l’huile (olive, coco, jojoba) mélangées à parts égales. Il va alors démaquiller, nettoyer, hydrater, lutter contre l’apparition des comédons mais aussi traiter l’acné;
  • Pour traiter l’acné, on peut également associer l’hamamélis au charbon végétal. Il va alors permettre aux folliculites (boutons enflammés) de se libérer des corps étrangers comme les bactéries ou les impuretés. Le mode d’emploi? On plonge un coton-tige dans le mélange et on vient l’appliquer quelques instants sur le bouton;
  • Pour calmer un coup de soleil, l’hamamélis est idéal avec ses vertus cicatrisantes. Pour se faire, vous pouvez utiliser de l’hydrolat ou réaliser un mélange d’hamamélis et de gel d’aloe Vera;
  • Pour remédier à l’effet « jambes lourdes », et donc les problèmes de circulation retour, on vient pulvériser de l’hamamélis sur les jambes, une à deux fois par jour, ou on se prépare une décoction. On peut ajouter d’autres plantes à cette décoction, telles que la vigne rouge ou des feuilles de noisetier; ceci va soulager ponctuellement mais si la sensation persiste, il est indispensable de consulter un médecin.

Quelques précautions…

Même si à ce jour, aucune contre-indication n’a été donnée pour l’hamamélis, L’EMA (Agence Européenne du Médicament) décourage son utilisation pendant la grossesse et l’allaitement.

Les feuilles d’hamamélis sont déconseillées chez les enfants de moins de six ans et l’écorce aux moins de douze ans.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.